J’écris ce post en espérant aider d’autres filles dans le même cas que moi.

Je sais ce que c’est d’être déprimée à cause de sa pilosité, alors j’espère vous redonner un peu d’espoir, et peut-être vous aider au sujet de l’épilation semi-définitive et définitive.

 

J'ai 20 ans, je suis brune à la peau claire.

 

 

J’ai toujours été très velue, même avant la puberté (merci la génétique !).

Petite, j’avais du duvet brun assez visible PARTOUT, je n’osais même pas me montrer nue devant ma meilleure amie tellement j’en avais honte.

A la puberté, les poils stimulés par les hormones ont évidemment pété un câble : poils de jambes plus épais, poils du maillot s’étalant allégrement sur les cuisses, poils aux aisselles, poils sur le ventre et dans le bas du dos plus épais.

Aujourd’hui j’ai donc des poils PARTOUT, vraiment PARTOUT (ce n’est pas un duvet invisible) : j’en ai même sur tout le dos, les épaules, le ventre, les fesses, PARTOUT.

Bref, c’était la minute glam ;)

 

 

A cause de cette pilosité, surtout pendant les années collège-lycée,  je souffrais d’un grand manque de confiance en moi. Je continuais à porter des manches longues et des pantalons à l’arrivée de l’été. J’ai déprimé à cause de ma pilosité car j’en avais honte, je me détestais, je ne pouvais pas faire tout ce que les autres faisaient sans me poser de questions d’épilation.

Ça peut paraitre con dit comme ça, parce qu’il y a bien pire dans la vie, comme avoir une maladie. Des poils à côté, c’est du pipi de chat !

Evidemment qu’il y a pire. Mais rien que de porter des vêtements d’été, faire du sport en t-shirt, aller à la plage ou à la piscine, a parfois été un calvaire pour moi.

 

 

En ce qui concerne l’épilation, j’ai du vécu :P :

- décoloration sur tout le corps (10 ans), puis seulement sur les parties du corps et du visage  que je n’épilais pas.

- pince à épiler entre les sourcils (11 ans), pour la moustache et quelques poils noirs sur le menton et les joues (17 ans).

- épilateur électrique sur les jambes entières (12 ans), sur les aisselles et le maillot (13 ans). Et aussi les mains et les pieds (oui car je suis TRES poilue !).

A cause des points rouges, des poils incarnés et donc des boutons, des séances longues et douloureuses (surtout pour le maillot, aïïïïe !), et de la repousse très rapide sur moi (4-5 jours), j’ai préféré passer au rasoir, même s’il fallait le faire tous les jours.

- rasoir sur les jambes entières, les aisselles, les mains et les pieds (15 ans).

Mes poils sont tellement épais que même juste après m’être rasée soigneusement, les points noirs sont très visibles. Aussi, mes poils repoussent au bout d’une demi-journée en été (la classe !).

A 15 ans, ayant honte de mes poils de bras, je les ai rasé pour aller à la piscine avec l’école (et évidemment, dès le premier coup de rasoir mes poils sont devenus plus drus).

- crème dépilatoire pour le maillot (13 ans). Mes poils repoussent au bout de 2 jours et j’ai beaucoup de poils incarnés à cet endroit et donc des boutons (glamour quand tu nous tiens !).

- Cire chaude pour les bras (16 ans), le dos et le ventre (19 ans)

- Cire froide pour le visage (17 ans)

 

 

Grâce à toute cette expérience dans le domaine de l’épilation (lol),  j’ai choisi d’utiliser actuellement :

- pince à épiler : pour les sourcils, la moustache et les poils noirs du visage – tous les jours.

- rasoir : sur les jambes entières (fesses incluses :P), les aisselles, le maillot, les mains et les pieds – tous les jours l’été, un peu moins l’hiver (mais chut, c’est un secret :P)

- cire chaude : sur les bras, le dos, le ventre – 4 ou 5 fois entre le printemps et l’automne

- cire froide : sur le bas du visage – 1 fois par semaine.

 

 

L’épilation me prend énormément de temps (et d’argent, mais pour le moment c’est les parents qui paient :P), et malgré ça le résultat n’est jamais parfait.

J’en ai vraiment marre de ne pas avoir confiance en moi, de ne pas pouvoir profiter de l’été comme tout le monde, de gâcher autant de temps et d’argent pour des poils de m****.

 

 

Je sais que ma pilosité n’est pas liée à un dérèglement  hormonal (j’étais déjà très poilue avant la puberté, et il est normal qu’à la puberté les hormones stimulent certains poils).

Pour les personnes souffrant d’un dérèglement hormonal (un endocrinologue pourra vous dire si c’est votre cas), il existe des traitements comme Androcur  qui ont pour effet de réduire la pilosité et l’acné. Mais ce traitement ne peut pas être pris à vie, les effets indésirables peuvent être importants, et lorsque le traitement est arrêté la pilosité redevient comme avant, si ce n’est pire.

>> J’ai lu beaucoup de témoignages sur des forums (cherchez « Androcur » ou « Diane35 » sur Google).

Je pense qu’il faut vraiment se méfier de tout ce qui contient des hormones de synthèse (traitements, pilule, stérilet hormonal…). Même s’ils n’ont pas d’effets indésirables sur certaines personnes, un nombre relativement élevé de personnes ont ensuite des problèmes qui peuvent parfois être  graves.

Au sujet des hormones, il existe les phyto-hormones (d’origine naturelle et non pas de synthèse) qui sont à priori sans danger. Je ne sais pas si elles peuvent aider concernant la pilosité liée à un dérèglement hormonal, sujet à creuser ;)

Enfin, au sujet de la contraception, il en existe sans hormones, comme le stérilet en cuivre. Je n’ai pas encore testé (car je n’ai pas de boyfriend – merci les poils ! Maintenant vous connaissez tout sur ma vie :P).  

>> En attendant que mon prince charmant vienne, vous pourrez trouver des informations et témoignages concernant le stérilet en cuivre sur le web ;)

Bref, je referme cette parenthèse sur les hormones de synthèse ;)

 

 

Je m’intéresse donc au laser ou à l’IPL (lumière pulsée) pour diminuer ma pilosité.

>> Vous pourrez trouver énormément d’informations sur le web concernant ces deux méthodes qui sont différentes ;)

Elles ne peuvent être utilisées que sur des poils assez foncés, et sur des peaux assez claires (mais il existe maintenant des machines spécifiques pour traiter les peaux foncées).

L’effet est le même : une épilation semi-définitive après plusieurs séances d’épilation.

Semi-définitive car quelques poils peuvent repousser, en particulier lors de changements hormonaux (grossesse, ménopause…). Il faut donc faire des séances d’entretien, une fois les séances d’épilation réalisées.

Plus le poil est foncé et épais, plus le laser/l’IPL sont efficaces. Je suis la candidate parfaite, comme quoi il y a une justice dans ce monde ;)

 

 

Des dermatologues disent que si la pilosité est d’origine hormonale, le laser/l’IPL ne sont pas aussi efficaces que sur les autres personnes.

Je ne sais pas si c’est vrai, mais je pense sincèrement qu’en cas de dérèglement hormonal, il vaut mieux :

- juste se faire épiler au laser/IPL malgré un nombre de séance qui pourrait être plus élevé 

 OU

- se faire épiler au laser/IPL et se renseigner sur les phyto-hormones (sait-on jamais !)  

PLUTOT QUE

- juste prendre un traitement aux hormones de synthèse (la pilosité redevenant comme avant voire pire à l’arrêt du traitement, sans compter les effets indésirables qu’il peut entraîner)  

OU PLUTOT QUE

- se faire épiler au laser/IPL en prenant un traitement aux hormones de synthèse (qui améliorera sûrement l’efficacité du laser/IPL durant le traitement, mais qui constituera un changement hormonal à l’arrêt, entrainant un retour de certains poils, sans compter les effets indésirables qu’il peut entrainer).

J’espère que vous m’avez suivie ;)

 

 

Des dermatologues disent aussi qu’il vaut mieux éviter d’épiler au laser/IPL le visage, le cou et le duvet (poil clair et fin) sur le corps, en particulier pour les personnes de type méditerranéen, car il existe un risque de stimulation paradoxale, c’est-à-dire une transformation du duvet en vrai poil.

>> Vous pourrez trouver des informations et des témoignages à ce sujet sur le web ;)

Il existe pourtant des machines laser/IPL destinées au visage, mais par précaution je pense qu’il vaut mieux se tourner vers l’électrolyse pour cette zone.

 

 

L’électrolyse permet une épilation définitive (et non pas semi-définitive comme le laser/l’IPL).

>> Vous pourrez trouver énormément d’informations sur le web concernant cette méthode ;)

Elle est recommandée pour des petites zones car il faut traiter poil par poil, ce qui est long. Il faut plusieurs séances avant d’éliminer définitivement les poils.

L’électrolyse est donc parfaite pour les poils et duvet du visage, ainsi que les poils autour des mamelons (glam !) qu’on ne peut pas traiter au laser/IPL (à cause de la mélanine des mamelons).

Contrairement au laser/IPL, elle fonctionne sur toutes les couleurs de poil (blonds, roux, gris, blancs inclus) et toutes les couleurs de peau (peaux foncées incluses – il existe cependant des machines laser/IPL spécifiques pour traiter les peaux foncées).

Il existe aussi la microtrolyse, c’est-à-dire l’épilation à l’électrolyse effectuée avec un microscope. En étant plus précise, cette méthode est plus rapide. Cependant, je ne crois pas qu’elle soit pratiquée en France pour le moment (alors qu’elle l’est au Québec par exemple).

Petit détail par rapport à l’életrolyse/microtrolyse et le stérilet (hormonal ou en cuivre) : il est déconseillé d’avoir recours à cette méthode d’épilation en ayant un dispositif métallique dans le corps. Je n’ai pas réussi à trouver une explication claire, certains médecins disent que c’est par précaution.

 

 

Et enfin, 3 questions cruciales:

- est-ce que ça vaut le coût ?

- est-ce réellement efficace ?

- le faire à la maison, chez le dermato, dans un centre esthétique ?

 

 

Le laser, l’IPL et l’électrolyse/microtrolyse coûtent assez cher.

Mais si c’est efficace, à mes yeux cela vaut largement le coût.

Déjà, parce que toute ma vie j’ai rêvé d’avoir une pilosité normale (sortez vos mouchoirs :P).

Aussi, je suis certaine que je finirai par dépenser bien plus en en appareils électriques, crèmes décolorantes, cires chaudes, cire froides, crèmes dépilatoires et crèmes pour ralentir la repousse, qu’en épilation semi-définitive et définitive. C’est un investissement.

Sans compter que l’épilation me prend énormément de temps tous les jours, sans jamais être parfaite pour autant.

Bref, ça serait une vraie libération pour moi (libéréééée, délivréééée :P).

 

La question de l’efficacité se pose, surtout vu le coût.

En théorie, le laser et l’IPL sont efficaces (à condition d’avoir la couleur de poil requise) = plusieurs séances d’épilation pour éliminer les poils durablement, puis des séances d’entretien pour les quelques poils qui repousseraient.

En pratique, l’efficacité du laser/IPL dépend beaucoup de l’appareil utilisé (appareil s’utilisant à la maison, appareil d’un dermato ou appareil d’une esthéticienne >> cf. paragraphe suivant).

En théorie, l’électrolyse/microtrolyse est efficace = plusieurs séances pour éliminer les poils traités définitivement.

En pratique, les appareils d’électrolyse s’utilisant à la maison (il existe très peu de modèles en vente) sont inefficaces.

>> J’ai lu beaucoup de témoignages sur des forums et des sites vendant ces appareils d’électrolyse (témoignages d’Américains inclus puisque l’un des appareils est vendu sur Amazon depuis les Etats-Unis) ;)

En pratique, les séances d’électrolyse faites par un dermato sont efficaces. L’efficacité dépend de la machine mais aussi du dermato car il faut qu’il vise le poil très précisément. C’est pour cela que la microtrolyse, en étant plus précise (utilisation d’un microscope), est plus efficace ; elle est aussi un peu plus cher.

J’ai vu que des centres d’esthétique pratiquaient l’électrolyse, mais je ne sais pas si c’est efficace ou pas (je ne sais pas s’ils ont les mêmes appareils que les dermatos, et là encore tout dépend de la précision de la personne réalisant l’épilation).

 

 

Enfin, je veux acheter un appareil laser/IPL s’utilisant à la maison car c’est bien moins cher que des séances chez le dermato ou en centre esthétique, et je pourrai l’utiliser quand je veux tranquillement chez moi, ainsi que faire les séances d’entretien une fois les séances d’épilation réalisées.

Parmi les appareils s’utilisant à la maison, certains ne sont pas efficaces, d’autres semblent efficaces pour de nombreuses personnes.

L’appareil utilisé par un dermato est efficace, mais les séances coûtent très cher.

Pour ce qui est de l’appareil utilisé dans un centre esthétique, je ne sais pas trop : certaines personnes sont très contentes de l’efficacité, d’autres non. Je ne sais pas si ça dépend de la pilosité de la personne, de la machine ou de l’esthéticienne.

 

 

Concernant l’appareil laser/IPL s’utilisant à la maison, je pensais me tourner vers le laser, car en théorie les résultats sont plus rapides à obtenir qu’avec l’IPL.

Problème : il existe peu d’appareils laser en vente, la plupart étant de la marque Rio, et les avis concernant leur efficacité étant très mitigés. Je me suis demandée si la marque ne postait pas de faux avis pour contrer les avis disant que les appareils étaient inefficaces. Aussi, beaucoup d’avis disaient que ces appareils ne permettaient pas de traiter une large zone à chaque flash, ce qui rendait le temps d’épilation très long.

Je me suis donc tournée vers les appareils IPL, pour lesquels il existe de nombreuses marques. Je pensais me tourner vers un appareil plutôt cher pour être sûre qu’il soit efficace et assez rapide. Il existe l’appareil E-One de la marque E-Swin, qui est efficace d’après les avis, mais coûte plus de 1300€ (trop cher pour moi).

En cherchant des avis sur le Luméa de Philips, je suis tombée sur le blog d’une Anglaise (attention, partie la plus intéressante de TOUT ce que je viens d’écrire ! Et ce n’est même pas une blague).

 

 

>> Son blog est Beauty Scribbler, et son post était « Philips Lumea vs. Boots Smooth Skin iPulse vs. Remington i-Light ».

Son post le plus récent concernait un épilateur IPL que je n’avais jamais vu sur les sites en France : SmoothSkin Gold  de la marque Boots (pour celles qui ne connaissent pas trop l’Angleterre, Boots est une grande chaine de parapharmacies vendant des produits d’hygiène et de beauté ainsi que des médicaments).

>> « SmoothSkin Gold review: The only IPL device worth buying »

(Traduction : « Mon avis sur le SmoothSkin Gold : le seul appareil IPL qui vaille le coût »)

Sur le site Boots et le site Amazon, beaucoup d’avis qui étaient presque tous TRES TRES TRES positifs ! Ce qui m’a beaucoup surprise, je me suis demandé si la marque n’avais pas écrit de faux témoignages, mais je ne crois pas : un très grand nombre d’avis, la plupart étant longs et détaillés, la plupart notant l’appareil avec 4 ou 5 étoiles (sur 5), aucun notant l’appareil avec 1 ou 2 étoiles.

(Alors qu’en comparaison, les appareils Laser Rio n’avaient pas autant d’avis, la plupart des avis positifs n’étaient pas du tout détaillés, et enfin beaucoup avaient noté les appareils avec 1  étoile en disant qu’ils étaient inefficaces (vrais avis ?), et beaucoup avec 4 ou 5 étoiles (faux avis essayant de contrer les avis négatifs? J’ai des doutes)).

Bref, fin de la parenthèse sur les vrais et les faux avis ;)

Cet appareil coûte £300 (= 430€ à l’heure actuelle). Je suis prête à mettre le prix pour un appareil qui a de fortes chances d’être efficace sur moi (alors que pas mal d’autres appareils IPL ont  des avis mitigés).

Enfin, les avis étaient tous unanimes concernant la grande rapidité de l’appareil. Si c’est pas beau ça ! Que demande le peuple ?

En plus, je n’aurais jamais imaginé qu’une marque distributeur puisse faire un appareil IPL qui semble aussi efficace.

Problème : il est en rupture de stock sur Amazon, et le site Boots livre en France, mais pas cet article (peut-être parce que ce n’est pas compatible avec une prise française ?).

Donc à moins d’aller l’acheter moi-même en Angleterre, il faut que je le fasse livrer à une entreprise au Royaume-Uni qui se chargera de me l’envoyer ensuite. Affaire à suivre ! ;)

(Il existe 2 entreprises pour ça au Royaume-Uni : MailBoxUK et AlfaSent).

 

 

Je vous tiendrai au courant des résultats si je saute le pas et l’achète :)

 

C’est grâce à d’autres internautes que j’ai pu obtenir tous ces renseignements, alors j’espère sincèrement que mon post a aidé d’autres filles qui font elles aussi parties du club très fermé des filles poilues ;)

 

C’est quoi votre rêve ? Moi, je rêve de sentir le souffle du vent sur ma peau sans avoir à me soucier de mes fichus poils (eh oui, je suis poète aussi :P).

 

Bon courage ! ;)